Personellement, après un premier contact avec le ZX81 d'un copain (1Ko RAM, extensible à 16), j'ai débuté directement, mi-1985 (je n'avais pas 12 ans), avec le Spectrum+, c'est-à-dire un Spectrum avec 48 Ko de RAM et un clavier un peu plus ergonomique que le clavier en gomme original. La ROM de 16Ko contient un mini noyau I/O et l'interpréteur Basic. Evidemment, pas de disque dur, pas de disquettes, juste deux fils à raccorder à un magnétophone à cassette en guise de stockage externe. Après quelques années, il a lâché net, écran mauve, plus rien.

J'ai ensuite racheté d'occasion un Spectrum original (mais upgradé à 48K) et c'est avec émotion que je l'ai relancé mercredi. Il marche comme au premier jour.

Combien de temps ai-je passé sur ces Spectrum au total ? Sans doute 2000 ou 3000 heures au bas mot.

C'est avec une certaine fierté que j'ai l'impression d'avoir suivi l'aventure informatique "grand public" depuis ses débuts. Quelle formidable évolution...

Comparons quelques éléments de cette relique avec mon dernier PC :

Spectrum :

Création : 1984 - Clock : 3.54 MHz - Ram : 48 Ko - Résolution écran : 256x192 (2 couleurs par "caractère" de 8x8 pixels, parmi un choix de 15 fixes) - Boot speed : 1 sec

Core 2 Duo :

Création : 2006 (+ 22 ans) - Clock : 2.4 GHz ( x 678) - Ram : 2 Gb (x 43 700 !) - Résolution écran : 1280x1024 (couleur 32 bits par pixels) - Boot Speed : 30 sec (x30)

Ca fait réfléchir, non ?